Tout savoir sur la loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation en faveur d’un investissement locatif dans l’immobilier neuf. Elle vous accorde une réduction d’impôt non négligeable qui peut atteindre jusqu’à 21 % de l’investissement immobilier. Mise en place par le ministre du Logement Sylva Pinel, elle a pour but de favoriser la construction de logements neufs en France. La loi Pinel vise également à l’achat d’un logement destiné à la location. Elle s’applique aux acquisitions réalisées entre septembre 2014 et décembre 2017. De plus, la durée de la location est de 6 ans au minimum. Succédant au dispositif Duflot, elle vous permet ainsi d’être propriétaire et de bénéficier d’une défiscalisation répartie sur une période de 6, 9 ou 12 ans.

Quelles sont les conditions à respecter sur la loi Pinel ?

Afin de bénéficier d’une réduction d’impôts suite à un investissement locatif dans l’immobilier, vous devez suivre des conditions spécifiques à la loi Pinel. Cette dernière concerne les logements acquis neufs, les biens immobiliers issus d’une vente en VEFA et les anciens appartements faisant l’objet de rénovation. Si vous souhaitez également profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel, vous devriez acquérir un bien situé dans une zone éligible, telle que la zone A, A bis ou B1. Il s’agit des communes où les tensions du marché immobilier sont plus fortes. Il existe aussi plusieurs modalités liées au locataire et à la location pour que vous puissiez obtenir une défiscalisation. Premièrement, vous louez le logement à titre de résidence principale du locataire durant 6, 9 ou 12 ans. À compter de la date d’achèvement de la location, vous disposez d’un an pour rechercher un locataire. Le non-respect de cet engagement de location engendrerait le remboursement du fisc. Deuxièmement, le logement doit être réservé à un locataire ayant des revenus ne dépassant pas un certain plafond. À noter que ces plafonds ont été révisés à la hausse face à l’ancien dispositif Duflot pour que plus de familles puissent se loger. Troisièmement, vos ascendants ou descendants (parents, grands-parents, enfants, petits-enfants) peuvent louer le logement à condition qu’ils ne soient pas rattachés à votre foyer fiscal.

Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

L’investissement locatif réalisé dans le cadre de la loi Pinel vous permet de bénéficier d’une diminution d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 63 000 €. Cette réduction d’impôt varie en fonction de la durée de la location. Elle est de 12 % du prix d’achat du logement pour un engagement de 6 ans et 18 % pour 9 ans. Si vous souhaitez prolonger le moment de la location, vous profiterez d’une défiscalisation de 21 % pour 12 ans. La loi Pinel vous offre également la possibilité de soustraire des loyers perçus sur un certain nombre de charges. Il y a, par exemple, les frais concernant la gestion locative du bien immobilier, les intérêts d’emprunts, les frais de garantie de votre prêt la taxe foncière ou encore les primes d’assurance.

Quels sont les conseils à retenir avant l’investissement locatif en Pinel ?

Avant de vous lancer dans un investissement locatif en loi Pinel, prenez en compte le choix du quartier lors de l’acquisition d’un logement. Ce dernier doit être desservi par les transports en commun. Ainsi, vos futurs locataires pourront se déplacer facilement. La croissance démographique figure également parmi les critères à respecter. Elle vous donne l’occasion de revendre votre immobilier au meilleur prix. Pour cause, plus la population d’une ville est forte, plus la demande en logements s’élèvera. À ce propos, il est préférable d’opter pour une métropole de plus de 50 000 habitants.