Tout savoir sur l’évolution de l’immobilier à Paris

L’immobilier à Paris a été rentable particulièrement en termes d’investissement au cours des quatre dernières années. Pour 2019, cette tendance poursuivra sa trajectoire ascendante. En termes d’indicateurs avancés, les prix, ainsi que le volume des ventes à Paris, continuent d’afficher de fortes augmentations. Lisez la suite pour en savoir plus sur l’investissement locatif à Paris.

Rapport immobilier 2019 à Paris

Bien que le prix de l’immobilier ancien ait atteint ses sommets, il est important de noter qu’il ne dépasse que d’environ 12% des records atteints en 2012. En effet, les nouveaux sommets d’aujourd’hui à Paris sont inférieurs aux prix actuels à Londres et dans d’autres grandes villes. Pour cette raison, les investisseurs en immobilier estiment que Paris reste un excellent lieu d’investissement locatif. En 2019, les prix à Paris devraient augmenter de 4,5% en Île-de-France contre 2,9% dans la Petite Couronne et 2,1% dans la Grande Couronne. Notez que les appartements construits à partir des années 1930 ne sont pas rentables et se vendent moins chers par mètre carré.

Evolution des prix de l’immobilier à Paris en 35 ans

Les prix de l’immobilier à Paris ne suivaient pas les tendances des autres capitales mondiales. Elles ont augmenté progressivement de 1980 à 1990, pour culminer en 1990. Elles ont plafonné jusqu’en 1994 et ont augmenté progressivement pour les 12 prochaines années jusqu’en 2007. Contrairement aux États-Unis, il n’y a pas eu de krach immobilier en 2008 ou 2009. Il y a eu une brève baisse en 2009, mais suivi d’une forte augmentation en 2010. Les prix ont plafonné les sept années suivantes et ont connu une augmentation constante depuis 2018. Les experts prévoient une poursuite de cette tendance en 2019. En 2018, le prix moyen au mètre carré des appartements parisiens atteignait 9 550 euros en novembre, soit un taux de croissance annuel de + 5,8%. Pour 2019, les prix au mètre carré a atteint 9 670 euros au premier trimestre, en hausse de 0,9% en trois mois, ce qui représente une hausse totale de 6,3% par rapport aux 12 mois précédents. Les transactions continuent à augmenter aujourd’hui. Le nombre de transactions dans toute la région Ile-de-France est 30% plus élevé que la moyenne des dix dernières années. Fait intéressant, il est 19% plus élevé que les prix record enregistrés entre 1999 et 2007. Les transactions à Paris ont augmenté de 1% en 2018, totalisant 9 690 transactions. Il s’agissait d’une augmentation plus faible, mais pas surprenante étant donné la superficie et les prix plus élevés.

Une augmentation de + 1,5% a été prévue pour le premier semestre de 2019. La plupart des gens pensent que les prix et la demande vont s’effondrer, mais les professionnels sont plus optimistes grâce au Brexit. La raison en est que le Royaume-Uni ayant quitté le marché commun, de nombreuses entreprises axées sur les exportations, en particulier toutes les institutions financières basées au Royaume-Uni, envisagent de s’orienter vers l’Europe. Paris, Francfort, Amsterdam et Bruxelles ont courtisé des banques et d’autres institutions financières à Londres pour qu’elles installent leur siège dans leurs villes.

Prix par arrondissement

Les vingt quartiers de Paris ont tous connu de belles augmentations de prix, allant de 3% dans le 5 e arrondissement à 10,7% au 7ème .

Les quartiers les plus chers occupent les premières places en termes de prix et de demande depuis des décennies. Les 6 e et 7 eme arrondissements gagnent respectivement les première et deuxième places avec 13 135 et 13 035 euros / m2. Le 8 ème arrondissement est en troisième position avec 11 021 € / m2, mais attention, le 8 ème semble en recul. Le 19e arrondissement est le plus bas à 7087 € / m2, ainsi que le 20 e et 13 eme. Pour en savoir davantage sur l’investissement location à Paris, vous pouvez visiter le site carre-investisseur.fr.