Prêt hypothécaire: Proprio grâce un prêt hypothécaire

Vous avez certainement déjà entendu parler du prêt hypothécaire, ce fameux crédit qui permet d’acheter, de construire ou de rénover un bien immobilier suivant quelques conditions ! Pour rappel, il s’agit d’un emprunt octroyé suivant la mise en gage, du patrimoine immobilier concerné par l’emprunt. Il peut être question d’une maison, d’immeuble, d’un simple appartement d’un terrain à bâtir tout simplement.

Les banques et autres types d’établissements prêteurs exigent l’apport d’une garantie afin de s’assurer de se faire rembourser en toute circonstance. C’est-à-dire, même si l’emprunteur se retrouve dans l’impossibilité de rembourser, suite à un malheureux événement,  le prêteur récupérera quand même son dû. Comment ? En mettant en vente publique le bien immo en question.

Comment devenir propriétaire via l’accès à un prêt hypothécaire ?

Un emprunt hypothécaire ou crédit logement donne à l’emprunteur le montant dont il a besoin pour la réalisation de son projet immobilier. Cependant, pour pouvoir y accéder, il doit encore passer par de nombreuses étapes. Il doit tout d’abord choisir le type d’emprunt immobilier qui lui convient et par la suite, soumettre une demande de prêt. Après obtention du crédit, il a la possibilité de  négocier les termes de son contrat  s’il trouve que cela peut lui apporter plus d’avantages.

Si vous souhaitez acquérir une propriété immobilière, voici quelques différentes sortes de crédit qui pourront vous intéresser :

  • Le prêt hypothécaire à taux fixe

Le taux de prêt reste inchangé jusqu’à la fin du contrat. Il est fortement conseillé lorsque les taux sont bas et offre de nombreux avantages.  Le montant de toutes les mensualités est indiqué à l’avance et en cas d’augmentation des taux d’intérêt, l’emprunteur est protégé. L’inconvénient c’est que si les taux baissent, l’emprunteur est bloqué sur le taux de départ. Par ailleurs, il est également nécessaire de disposer de fonds propres. Mais alors, devenir propriétaire sans avoir de fonds propres, est-ce possible ?

Oui, cela est tout à fait possible ! En principe, tout foyer désirant se payer une maison doit disposer d’une somme d’argent permettant de régler les 10% d’acompte du contrat de vente ainsi que des frais indispensables à la réalisation des actes notariés. Néanmoins, pour ceux qui n’en ont pas la possibilité ou qui désirent conserver leurs économies, il existe le prêt total.  Il permet aux emprunteurs sans fonds propres d’obtenir en plus du montant du prix d’achat du bien concerné, le montant des frais de notaire. Si vous avez besoin de plus de détails, nous vous invitons à consulter le site www.mon-pret-total.be.

  • Le prêt hypothécaire à taux variable

Dans le contrat d’emprunt est fixé un taux de base se référant à un indice de référence objectif et ajustable selon la durée du crédit. À noter que même si le taux d’intérêt peut changer, il ne peut être adapté qu’une fois annuellement. Par ailleurs, le taux peut tout aussi bien baisser que monter. Mais, une limite est, cependant, définie afin de protéger le consommateur de prêt. Le « cap » désigne l’augmentation maximale possible et le « floor » désigne la diminution maximale admise.

Comment souscrire un prêt hypothécaire ?

Sachez que toute personne physique ayant sa pleine capacité civile et pouvant prouver qu’elle dispose de revenus stables peut y prétendre. Pour bien choisir l’offre à laquelle vous allez souscrire, n’hésitez pas à réaliser des simulations d’emprunt. Cela vous permettra de trouver le crédit le plus adapté à vos besoins en matière de financement.