Pourquoi le métier de conseiller immobilier est-il si avantageux ?

Beaucoup d’étudiants et salariés se trompent aujourd’hui dans leurs orientations professionnelles par manque d’information. Afin de ne pas passer à côté de belles opportunités, il est alors conseillé d’envisager certaines options, comme celle de devenir un conseiller immobilier. Voici ainsi les bonnes raisons de s’intéresser à ce métier.

Une aventure passionnante et bien payée

Chaque année, le nombre de constructions immobilières ne cesse d’augmenter, de même que les transactions comme la vente ou la location. De plus, cette tendance n’est pas prête de s’inverser, surtout tant que la population française ou même mondiale continue d’augmenter. Il est alors question d’un marché extrêmement dynamique, jouissant d’un potentiel énorme. Ainsi, maîtriser les techniques immobilières permet de répondre à plusieurs types de besoins. En ce qui concerne le conseiller, il est particulièrement sollicité. Il se charge, de ce fait, d’accompagner les clients en quête d’un pied-à-terre ou d’un actif dans lequel investir. Son expertise devrait alors leur servir à atteindre leurs objectifs. L’expert se verra alors fixé plusieurs missions, comme la mise en relation de vendeurs et d’acheteurs, la réalisation de visites de biens, l’analyse et la négociation des prix, etc. Sa journée est, alors, généralement bien remplie.

De ce fait, le métier de conseiller immobilier implique réellement de nombreuses responsabilités, pas de place pour la routine. Il est notamment nécessaire d’avoir un sens aigu de la communication et beaucoup de diplomatie. D’ailleurs, développer ses compétences de négociation sera plus que recommandé. En outre, il ne faut pas non plus oublier la question du salaire. De base, la rémunération moyenne est de 35 000 euros bruts par an, ce qui fait, environ, 2900 € par mois. C’est une rétribution assez correcte, mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant. Ce sont plutôt les commissions réalisées sur les transactions qui vont très vite faire grimper ces chiffres.

Quel parcours faut-il suivre pour se professionnaliser ?

Évidemment, pour espérer multiplier les ventes ou les locations, il est impératif d’avoir les compétences adéquates. Pour cela, il va alors falloir suivre une formation de conseiller immobilier. Cela peut se faire de plusieurs manières. La première option consiste à intégrer un institut supérieur après son Bac. Le BTS professions immobilière puis la Licence Pro spécialisée dans l’immobilier et enfin le Master Pro droit de l’immobilier et de l’habitat constituent un parcours optimal pour devenir un professionnel reconnu. Néanmoins, dès le Bac+2 il est déjà possible d’avoir un poste confortable auprès d’une agence ou de travailler en tant qu’indépendant.

D’un autre côté, les employés qui sont en quête d’une reconversion professionnelle peuvent plutôt s’inscrire à une formation continue. Il s’agit de programmes d’apprentissage plus courts, souvent procurés à distance par des sites spécialisés. C’est une solution pratique et extrêmement flexible qui permet, en plus, d’obtenir une attestation reconnue. Ceux qui ont un compte personnel de formation ou CPF sont en mesure de financer plus facilement ce projet de changement. Une petite phase de prospection s’impose alors pour bien choisir l’organisme où s’inscrire. De toute manière, les offres d’emploi ne manquent pas.