Louer à un membre de la famille : l’essentiel à savoir

L’investissement locatif est l’une des pratiques les plus prisées en matière de placement immobilier. Il permet de choisir parmi différentes solutions, dont les plus courantes sont les dispositifs de défiscalisation. Mais en dehors de ces derniers, un propriétaire peut, tout à fait, choisir son mode de location. Entre autres, il peut faire louer son bien à un membre de sa famille. Il s’agit d’une solution deux en un. En effet, en plus de se donner l’occasion d’héberger un proche, on bénéficie d’un revenu supplémentaire.

Les caractéristiques du bail pour louer à un membre de la famille

Le contrat de bail établi lorsqu’on loue à un proche est le même que le bail classique. Les locations concrétisées depuis le 1er janvier 2015 doivent se conformer au modèle de bail type imposé par la loi. Autrement dit, le contrat doit prévoir le montant mensuel du loyer et les modalités de paiement. Il doit également comporter les informations concernant la perception des différentes charges. Toutefois, contrairement à une location entre particuliers, vous n’avez pas besoin de la présence d’un agent immobilier pour signer le contrat. Mais si vous n’habitez pas la même ville, cela pourra être utile. Pour éviter les déplacements, le propriétaire pourra confier la gestion de son bien à un professionnel. Celui-ci se chargera d’administrer le bien dans le respect des obligations légales, y compris des éventuels travaux.

Le loyer, un critère important aux yeux de l’administration fiscale

Bien qu’il s’agisse d’héberger un membre de sa famille à un loyer modéré, il est toujours judicieux de considérer cette question. Cela vous évitera les contraintes juridiques et fiscales. Bien évidemment, vous n’imposerez pas un loyer élevé à un proche. Toutefois, une révision peut être lancée par le fisc si ce dernier pense que le loyer est trop faible par rapport à la tendance du marché. Par exemple, il ne convient pas de louer un appartement T2 situé dans une grande ville pour un montant mensuel d’une centaine d’euros seulement. En effet, le prix pratiqué y est plus conséquent, en particulier en centre-ville. Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à faire appel à un agent immobilier prestige Biarritz. Ce dernier vous fournira les renseignements essentiels pour mettre en place votre projet.

Par ailleurs, sachez que l’administration accorde beaucoup d’attention à ce type de bail. La raison est que celui-ci permet au propriétaire bailleur de bénéficier d’un important avantage fiscal. Effectivement, héberger un membre de sa famille est une occasion pour beaucoup de locataires d’échapper à la fiscalité sur le loyer.

Comment déterminer le montant du loyer pour ce type de bail ?

Pour ce faire, il est judicieux de définir un loyer normal car cela épargnera d’éventuels problèmes avec le fisc. Si vous ne connaissez pas la tendance du marché dans la zone où se trouve le bien à louer, n’hésitez pas à vous informer auprès d’un agent immobilier prestige Biarritz. Vous saurez ainsi comment vous allez fixer le loyer. Ce professionnel sera également en mesure d’optimiser le loyer en se basant sur le potentiel du bien. Sinon, vous trouverez de nombreuses références en vous adressant à des organismes d’observatoires ou auprès d’une ADIL ou Agence départementale d’information sur le logement.