Des pistes pour trouver un appartement étudiant à Montpellier

Trouver un appartement à louer, seul ou en colocation, est toujours un casse-tête pour les étudiants. Nouvelle ville et nouvelle vie pour nombre d’entre eux, les exigences de la vie universitaire nécessitent une organisation. Voici quelques astuces pour trouver l’appartement à louer à Montpellier.

Comment trouver sa première location étudiante ?

Les premières expériences en matière d’appartement étudiant peuvent être difficiles. Malgré le nombre croissant des appartements mis à disposition des étudiants, il est toujours en deçà de la demande réelle. Pour trouver un appartement étudiant à louer à Montpellier ou dans toute autre ville attractive pour les étudiants, il y a plusieurs pistes. Vous pouvez contacter directement un propriétaire particulier qui met son bien en location. Il y a aussi la possibilité de faire appel au Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) pour demander à bénéficier d’un logement au sein d’une résidence universitaire, sachant cependant que le CROUS priorise les personnes en réelles difficultés. Autre alternative : envisager une colocation avec d’autres étudiants, ce qui permet de réduire les charges pour chacun.

Demandez à visiter l’appartement à louer

Le premier réflexe est de s’y prendre à l’avance. Si cela vous est possible, n’attendez pas la dernière minute pour faire une visite des lieux si vous comptez louer un appartement étudiant à Montpellier. En effet, évaluer un logement à travers les quelques photos postées sur Internet ne suffisent vraiment pas pour se faire une idée précise du bien mis en location. Les propriétaires valorisent les points forts de leurs appartements : les photos n’en disent pas plus sur les aspects négatifs et risqueraient d’occulter des points qui seraient rédhibitoires pour vous. Solution : toujours visiter avant d’arrêter son choix. Ensuite, il est conseillé de bien évaluer l’environnement immédiat de l’appartement, afin de savoir à l’avance si l’emplacement répond à vos besoins. La proximité de commerces, de transports, de parkings et la réputation du quartier peuvent être déterminantes dans votre choix. N’hésitez pas à interroger le voisinage pour récolter le maximum d’informations.

Appartement étudiant : quels points examiner pendant la visite du logement ?

Vous avez un rendez-vous pour visiter un appartement étudiant à louer à Montpellier. Pendant cette visite, restez bien vigilants sur l’aspect général du logement, mais soyez attentif aux détails également. La luminosité de l’intérieur, la superficie générale de l’appartement et la répartition des espaces dans les chambres, l’existence de placards de rangement, le chauffage, l’état des équipements sont autant de points à vérifier.

De préférence, passez votre visite pendant une heure de pointe ou en fin de journée afin d’évaluer le bruit ambiant. N’hésitez pas à poser des questions au propriétaire si des détails vous interpellent, en particulier s’il y a lieu de budgétiser des charges supplémentaires liés à l’énergie, par exemple. Discutez-en avec vos proches pour avoir des avis sur le projet de location.

Appartement étudiant à Montpellier : les papiers à fournir pour la location

Des papiers administratifs sont demandés pour louer un appartement étudiant à Montpellier comme partout ailleurs. Tout d’abord, l’étudiant candidat à la location d’appartement doit fournir une fiche de renseignements remplie. Il présentera aussi une photocopie de sa carte d’identité et de sa carte étudiante et une attestation d’inscription. Pour les étudiants en stage, une convention de stage doit être présentée.

La personne qui se porte garante doit aussi fournir quelques documents : une photocopie de sa pièce d’identité, une attestation de travail où la date d’embauche, la durée de contrat et la rémunération sont mentionnées, les trois derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition. Si le garant est propriétaire d’un bien immobilier, il doit présenter la taxe foncière. S’il est plutôt locataire, il doit fournir les trois dernières quittances de loyer. Enfin, le garant de l’étudiant doit aussi fournir une carte professionnelle ou un extrait KBIS ainsi que le plus récent bilan comptable, pour les chefs d’entreprise, les commerçants et les artisans.